Les prérequis pour le vol de distance


Prérequis pour faire du cross

Le vol de distance demande d'avoir quelques prérequis pour être abordé en toute sécurité. Voici une liste des prérequis les plus importants.

Le décollage:

Pour décoller sans se mettre la pression il n'y a pas de secret seul le gonflage vous permettra de maîtriser parfaitement cette phase du vol non négligeable car, les topographies des terrains ainsi que la force et la direction du vent peuvent varier, choisissez donc un terrain adapté. Savoir décoller parfaitement face voile et dos voile est indispensable.

L'atterrissage: 

Vous êtes capable d'atterrir en sécurité dans tout type de terrain, avec ou sans vent, dans de petits terrains, maîtriser tous les types d'approches (PTU, PTS, PTL). Être capable de repérer d'où vient le vent, arrivé à estimer sa force et sa direction sans manche à air pour préparer votre approche, un GPS est un plus très utile.

Quand vous choisissez votre terrain d'atterrissage privilégié celui qui offre le plus de sécurité et de préférence proche d'une route, ce sera plus simple pour revenir à votre point de départ en auto stop.

Exploiter des thermiques: 

C'est quasiment impossible de faire même un petit cross si on ne sait pas enrouler un thermique jusqu'au plafond, à moins de suivre une ligne de crêtes alimentées d'un vent bien perpendiculaire( c'est très rare).

Il existe plusieurs types de thermique, étroit, puissant, large, coucher, anémique... Il est donc important de savoir les exploiter quel que soit leurs forces ou leurs formes.

Les descentes rapides:

Il n'est pas question de partir en cross si on n'est pas capable de descendre rapidement en cas de besoin. Pour cela, il existe plusieurs méthodes qu'il faut être capable de mettre en œuvre. La plus simple de ces techniques c'est les oreilles, le taux de chute n'est pas très élevé, mais elles sont faciles à faire, il est aussi possible d'accélérer pour augmenter le taux de chute avec les oreilles fermées.

Les 360, pour ça il faut s'y habituer progressivement, car tout le monde ne supporte pas les "G" (force centrifuge) de la même façon, pour les réduire vous pouvez faire une seule oreille et partir ensuite en 360 du côté opposé à la fermeture.

Bref, plusieurs autres méthodes existent, mais ces trois-là sont indispensables au vol de distance. 

Les incidents de vol: 

Je ne vais pas trop développer sur le sujet, car les incidents peuvent être variés sur un vol de distance. Pendant un cross, on rencontre pas mal de conditions de vols différentes. Et autant de types d'incidents. Il est donc important d'apprendre les bons gestes lors d'un ou plusieurs stages SIV. 

L'équipement:

Rien n'est obligatoire, mais de l'eau, de quoi grignoter et de bonnes chaussures vous seront fort utiles en cas d'atterrissage très éloignés de votre point de départ.


Bref, prenez le temps de progresser en volant sur site et n'hésitez pas à questionner les autres pilotes.


Découvrir aussi ...

Exploiter des thermiques

Quel est votre schéma fort ?

Les documents de référence pour le cross

Lire une carte aéronautique



Pour rester informé des actualités de "toutleparapente.fr", abonné vous à la page Facebook ci-dessous.

Si vous avez besoin d'aide sur le site, proposez des idées d'améliorations ou toutes autres questions, n'hésitez pas !

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

- Partagez vos conseils

- Déclarez un événement

- Partagez un récit de voyage

- Proposez une nouvelle rubrique

- Signalez un lien cassé ou manquant

- Partagez une idée